aller au menu

Son parcours politique

C'est l'affaire de la « démolition de la colonnade néoclassique de l'ancien Théâtre de Nîmes », orchestrée par le Maire de l'époque qui a amené Christian LACOUR-OLLÉ à faire son entrée en politique pour la préservation du Patrimoine (1992).

Premier contact avec ce qu'il est convenu d'appeler la magnifique incohérence et intolérance de la classe politique tous bords confondus.

Une action qui va durer 3 ans et qui recueillera près de 30.000 signatures de Nîmes et d'ailleurs, hostiles à ce projet.

1995 : Il est sollicité par le Parti Communiste, en vue d'une alliance regroupant diverses tendances politique de gauche et de « personnalités progressistes ».

La personnalité progressiste a entendu le message et s'est retrouvée élu délégué à l'Économie, l'Insertion, l'Emploi et le Tourisme, Président de l'Office du Tourisme de 1995 à Février 1999 et Président de la SEM S.N.A.C. sur la même période.

Les conditions de sa participation furent entre autre l'arrêt de la prolifération des grandes surfaces qui déjà en 1995 rendait exsangue la viabilité des petits commerces locaux.

De profonds désaccords surgirent deux ans après, pour non-respect du programme de « L'Union pour Nîmes », avec la reprise des autorisations d'extension et de créations de grandes surfaces.

« Remercié » en Février 1999, il continua son action politique en opposant jusqu'à la chute de l'équipe en 2001.

Depuis 1999, près de 80 recours devant le Tribunal Administratif et plaintes ont été déposés, y compris contre la municipalité actuelle notamment en matière d'Eau et d'Assainissement.

Sollicité un temps par le Parti RADICAL Valoisien et il y a quelques années par l'UDF dont il fut le Vice-Président gardois deux ans. La rupture a été consommée lorsqu'une fois de plus les promesses électorales ont été bafouées et la soumission de l'UDF Gardoise au RPR Gardois fut totale.

Depuis 1993 il a été présent aux élections suivantes

Législatives Mars 1993 (Nîmes)

Suppléant

Élections Cantonales 1994 (Nîmes)

Candidat sur le l è ' canton

Élections Municipales 1995 (Nîmes)

4ème de liste : Liste « L'Union pour Nîmes »

Législatives Mai 1997 (Nîmes)

Candidat sur la l è ' circonscription

Élections Cantonales Mars 1998 (Nîmes)

Candidat sur le 4ème canton

Élections Régionales 15 mars 1998 (Gard)

Tête de liste « Rassemblement Radical Gardois et Ecologistes »

Élections Municipales 11 Mars 2001 (Nîmes)

2ème de liste : Liste « Nîmes en Tête »

Élections Législatives 2002 (Nîmes)

Candidat sur la l è ' circonscription

Élections Régionales Mars 2004 (Languedoc-Roussillon)

Tête de liste « Languedoc-Catalogne 2004 »

Élections Cantonales Mars 2004 (Nîmes)

Candidat sur le 4ème canton

Elections Européennes Juin 2004 (Languedoc-Midi-Pyrénées-Aquitaine)

Tête de liste « Les Régionalistes »

 

 

2004 - 2018 © Christian Lacour