aller au menu

Lettre à Jacques Blanc

(16/04/2005)

Nîmes le 16 avril 2005


M. Jacques BLANC
Sénateur de la Lozère
Conseiller Régional et élu d'opposition


Monsieur,

Nous prenons connaissance de votre intervention dans le MIDI LIBRE du mercredi 6 avril 2005. « Feu de paille » que votre intervention car pour un Aveyronnais de souche, vous semblez avoir la mémoire courte ; il serait fastidieux d'énumérer votre clientélisme chronique et la curieuse manière que vous avez eu de gérer cette région.

Cela ne veut pas dire pour autant que nous cautionnions Frêche, nous ne l'avons pas soutenu au deuxième tour, mais nous vous confirmons que nous avons appelé à voter contre vous.

Il est temps pour vous de prendre une retraite bien méritée dans votre Lozère adoptive, ce sera plus digne.

Et cette retraite enfin acquise vous permettrait de vous faire oublier et mieux encore votre action...

 
Cordialement

2004 - 2018 © Christian Lacour