aller au menu

Objectifs du Collectif Res-Publica Occitania,Catalunya & Euskadi

Michel Aguiléra, écolo-régionaliste. Elu à Nimes de 1989 à 2001, adj. délégué à la Culture d'Oc(1995). Co-fondateur des Verts, et de Génération Ecologie. Ancien membre du Conseil Fédéral du P.Oc. Président du Collectif Res-Publica Oc-Cat-Eus, mouvement démocratique pour la fondation, en Europe, d'une République Fédérale des Peuples sans Etat de l'Arc Latin et Euskadi.

Fonder la République d'Oc, Catalane & Basque au sein de la Communauté Européenne.

Rétablir les droits linguistiques culturels et économiques de ces trois peuples, bafoués par l'hégémonie de certains états.

Entretenir des relations d'échanges, de paix et d'amitié avec toutes les autres nations.

Exiger l'arbitrage de l'O.N.U. et des sanctions pour violation des droits internationaux, et entrave à leur stricte application, (en particulier au sujet de la France qui refuse de ratifier la Charte Européenne des langues régionales).

Occitania, Catalunya & Euskadi au fil de l'histoire ont payé très cher le prix du sang pour exister dans la dignité, notamment contre le fascisme.

En conséquence, toute déclaration (notamment lorsqu'elle est proférée par une instances administrative institutionnelle) visant à occulter ces épisodes douloureux, ou à réduire par des propos discriminatoires et xénophobes l'existence historique de ces peuples et de leurs cultures-notamment à l'égard des langues- constitue un délit avéré de négationnisme, passible d'être traduit auprès de la Cour Européenne des droits de l'Homme et du Citoyen, ou à défaut par une instance internationale de justice.

Cette République constituera un triptyque qui comportera trois entités linguistiques sur la totalité de leurs territoires, avec notamment : le rattachement du Piémont italien, et du Val d'Aran aux 32 départements français d'Occitanie, ainsi que celui de la Généralitat de la Catalunya Sud, à la Catalogne Nord, et, la réunification transfrontralière Nord-Sud du Pays-Basque, en un seul pays. Le français sera appris à l'école et conservera ses prérogatives, au sein de la République, ainsi que le castillan et l'italien ; chaque région ou pays mettra en place une politique culturelle et linguistique visant à rétablir dans ses droits l'usage de l'occitan, du catalan et du basque.

Chacun(e) de ces pays (ou eurorégions) fonctionnant, d'une manière autonome et constituant un directoire chargé d'élire un gouvernement qui aura pour mission d'appliquer une politique commune, dans le respect du droit institutionnel des Peuples, et en harmonie avec les directives européennes et internationales.

Res-Publica - 8 mai 2004

Collectiu res-publica Oc-Cat-Eus

i-melh : res-public@tele2.fr

Contacts secretariat :
Tel : 0 683 117 382 - i-melh : m-p.a.@tele2.fr

Trésorier :
i-melh : res_public_oc_cat_eus@club-corsica.com

2004 - 2018 © Christian Lacour